Les 360 de produits en suspension

suspendus

Parce que les e-commerçants vendent potentiellement de tout, certains produits nécessitent d’être mis en valeur différemment. Le packshot 360 réalisé de façon traditionnelle peut s’avérer assez limité pour certains types de produits lorsque ceux-ci sont posés à plat.
Spin36 propose donc une alternative au produit photographié posé sur plateau : la prise de vue d’objet en suspension. Revue des cas nécessitant l’usage de cette technique :

Les produits n’ayant pas de point d’équilibre

Dans le cadre de notre exemple, le vélo ne tient en équilibre que lorsque que l’on roule avec. Le poser sur sa béquille, revient à le pencher. Comment faire pour maintenir un vélo en équilibre sans béquille ni rail avec un rendu parfaitement vertical ? En utilisant la suspension.
Chez Spin36, nous utilisons un module du Fotorobot dédié à la suspension de produit.
Ce système fonctionne comme un robot de prise de vue en 360°, mais est accroché au plafond. Le plateau est remplacé par une barre à laquelle on accroche des élingues.
Le vélo, suspendu aux élingues, ne touche pas le sol et garde son point d’équilibre.
L’animation ne nécessite donc plus de retouches pour effacer un rail de maintient et reconstituer les roues du vélo. L’image est propre et l’animation efficace dès la première prise.

L’animation de ce vélo a été réalisée avec 36 photographies.

La mise en situation

Présenter un produit, c’est aussi le mettre en situation (comme en magasin). Prenons l’exemple de cet avion de modélisme.
Il est plus intéressant de le photographier suspendu que posé sur un socle, dans la mesure où il est ainsi représenté fidèlement à son utilisation. La mise en avant du produit est inévitablement à l’honneur sur cet exemple.

Le packshot 360° de cet avion a été réalisé avec 36 photographies

Des produits sous tous leurs angles

Autre cas d’école pour démontrer toute l’utilité de la suspension sur certains produits : le shooting e-commerce d’une chaussure.
Les chaussures, baskets, mocassins, ballerines sont souvent représentées sur les sites de vente en ligne par un ensemble de 6 photos pour chaque référence. La chaussure s’y apprécie de face, de dessus, des deux profils, du talon, de la semelle et parfois de l’intérieur. Vu comme cela, une chaussure présentée à plat, même en 360°, ne présente que la face, le talon et les cotés du produit.
La suspension apparait encore une fois comme la solution pour le visionnage intégral de type de produit.
Une chaussure suspendue le talon vers le haut et la pointe vers le bas nous offre une vision totale du produit. Face, profils, talon, semelle, dessus et même dedans ! La valeur ajoutée par rapport à la photo produit classique est ici évident.

L’animation de chaussure vissée a été réalisée avec 16 prises de vues

Les objets souples

Nous entendons par « objet souple », les objets qui n’ont pas assez de rigidité pour tenir debout sans support ni appuis.
On trouve dans cette catégorie de produits les peluches, les objets en latex, la maroquinerie à lanières (sac à main), etc.
Réaliser une photographie attrayante de ces produits demande de nombreux aménagements lorsqu’on on décide de les poser à plat. Grâce à la suspension, le produit est rapidement mis en scène et la retouche se fait plus facilement.

L’animation de cette peluche a été réalisée avec 16 photographies.